Traçage au sol : la sécurité qui colle partout

6 min. de lecture 01/04/2019

Le traçage au sol sert à clairement délimiter les zones de travail dans un entrepôt. Tout comme pour le trafic routier, les lignes indiquent distinctement quels itinéraires doivent être respectés dans l’entrepôt. En tant que piéton, vous savez où vous devez marcher, où vous pouvez conduire votre chariot élévateur et où vous devez mettre les palettes. Nous vous montrons ici tout ce qu’il y a à savoir sur le traçage au sol.

1. Quels types de traçage au sol existe-t-il ?

Ruban de marquage au sol unicolore

Des rubans ou sangles unicolores sont utilisés pour délimiter des zones et dégager des voies de circulation (pour les piétons ou les conducteurs). Le marquage au sol doit être visible, avec une couleur contrastant avec la couleur du sol. Une largeur minimale de 5 cm est généralement recommandée.

Le traçage au sol pour les zones piétonnes (généralement jaunes) et les emplacements pour palettes ou machines (également jaunes, blancs ou parfois bleus) sont souvent marqués dans une seule couleur. Ce n’est pas une règle officielle, mais  il est conseillé de ne pas être trop créatif pour que cela soit plus facilement et rapidement reconnaissable.

Ruban de marquage au sol bicolore

Des rubans ou sangles bicolores indiquent clairement que vous arrivez face à un obstacle ou que vous pénétrez dans une zone dangereuse.

  • Jaune/noir : indique un obstacle permanent, comme l’espace nécessaire à l’ouverture d’une porte ou une zone de chargement sur un quai.
  • Rouge/blanc : cette combinaison de couleurs est universellement utilisée pour marquer des obstacles ou des endroits dangereux temporaires. La variante rouge-blanc est le plus souvent utilisée sous la forme d’une sangle, tant à des fins récréatives que par les services d’urgence.

Traçage au sol coloré de Rajapack

2. Quelles sont les consignes pour le traçage au sol ?

Les distances de sécurité nécessaires entre les véhicules, les objets et les personnes sont des facteurs à prendre en compte lors de l’application du traçage au sol. Il appartient d’ailleurs à l’employeur de veiller à ce que l’employé soit informé des signes de sécurité et de santé sur le lieu de travail et des mesures nécessaires à prendre (voir le code sur le bien-être au travail, livre III).

Consignes pour le marquage des routes

  • L’itinéraire à suivre pour un véhicule dans une entreprise doit être clairement marqué par des lignes continues d’une couleur bien visible, de préférence blanche ou jaune, ou d’une couleur différente selon le sol.
  • Lors de l’application des bandes, vous devez tenir compte des distances de sécurité entre les véhicules qui se déplaceront, mais aussi entre les piétons et les véhicules. Il doit toujours y avoir assez de place pour bouger/tourner.
  • Dans une zone fermée extérieure, les routes permanentes ne devraient pas être balisées tant qu’elles sont pourvues de clôtures ou de trottoirs appropriés.

Consignes relatives à la signalisation des obstacles et des zones dangereuses

  • Utilisez un ruban ou une sangle jaune et noir ou rouge et blanche. Appliquez ce ruban ou sangle dans toutes les zones à éviter de l’entreprise.
  • Les bandes jaunes et noires ou rouges et blanches sur le ruban même doivent avoir la même largeur et un angle de 45°.
  • Le traçage au sol doit être proportionnel à l’obstacle ou à l’emplacement à éviter.

Quelles sont les consignes pour le traçage au sol ?

3. Que signifie chaque couleur ?

Dans le cadre de la sécurité au travail, chaque couleur a une signification. Nous les passerons en revue ci-dessous.

Rouge Interdiction
Danger (Stop !)
Matériel de lutte contre l’incendie
Avertissement (Attention)
Jaune ou orange Avertissement (Attention)
Bleu Obligation (indication d’une obligation ou d’une action spécifique,
par exemple porter un équipement de protection individuelle)
Vert Premiers secours (marquage des portes, sorties, matériel de secours)
Endroit sécurisé

4. Marquer avec du ruban ou de la peinture ?

L’utilisation d’un ruban de sol présente de grands avantages par rapport aux lignes peintes. Le ruban adhésif est principalement utilisé à l’intérieur. Contrairement à la peinture, le ruban adhésif peut être appliqué plus rapidement et enlevé plus facilement, et il est moins terne. De plus, le ruban n’a pas besoin de temps de séchage, ce qui le rend immédiatement prêt à l’emploi. Enfin, le ruban de sol peut être déplacé si nécessaire. L’inconvénient du ruban adhésif est que vous dépendez des couleurs et des symboles disponibles sur le marché. Pour les formes spéciales, vous devrez utiliser des gabarits et de la peinture faits maison.

La peinture de marquage est appropriée pour une utilisation en extérieur. Assurez-vous que la surface soit sèche et propre avant de commencer à peindre. Veillez à choisir une peinture à pigmentation renforcée (et donc à opacité élevée) lorsque la surface est soumise à une forte usure. Cela peut être le cas, par exemple, dans les endroits où il y a une forte circulation. Avec un kit de traçage, vous pouvez appliquer des lignes parfaitement droites.

5. Un marquage temporaire ou permanent ? 

Le ruban de sol (sans parler de la peinture) n’est pas toujours la bonne solution pour ceux qui ne veulent délimiter une zone que pour une période brève. Il est alors préférable d’utiliser des poteaux de balisage ou des cônes de sécurité. Leurs couleurs vives les mettent immédiatement en valeur.

Pour faire ressortir plus clairement les situations dangereuses ou les obligations, vous pouvez placer un chevalet de signalisation pliable au sol. Muni d’une poignée, il est facile à déplacer.

Pour finir, encore quelques mots sur les barrières de protection acier. Les rubans adhésifs ou les sangles ne garantissent pas toujours que les instructions soient suivies correctement. Le ruban adhésif au sol peut ne pas bien se détacher et les sangles peuvent, elles, tomber après un certain temps. Une solution permanente et sûre est d’opter pour une barrière de protection en métal. Elles sont jaunes (avec ou sans bande noire) et peuvent être solidement ancrées dans le sol. Les piétons, les véhicules, les rayonnages et les palettes sont ainsi protégés de manière optimale contre les collisions ou les chocs.

Balisage et barrières de protection Rajapack

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



 

Les meilleurs sujets