Emballages connectés : à quand votre tour ?

5 min. de lecture 16/06/2020

Villes, maisons, téléviseurs, montres… La série des objets connectés s’allonge chaque année. Même les emballages peuvent être « connectés » de nos jours. Ils offrent beaucoup plus de possibilités pour l’utilisateur et pour la protection de vos produits. Arrêtons-nous sur 2  d’emballages « connectés » : les emballages intelligents et les actifs. Vous ne connaissez peut-être pas encore la différence entre les 2, mais cela va changer.

1. Les 2 visages de l’emballage « connecté »

Comme tout ce qui est connecté, ces emballages nous facilitent la vie. Généralement, ils sont divisés en deux catégories :

En premier lieu, les emballages intelligents. L’emballage intelligent est conçu pour informer l’utilisateur. Il s’agit souvent d’un capteur ou d’un indicateur qui est ajouté à l’emballage afin de pouvoir recueillir des informations. Ils indiquent, par exemple, quand une température a été dépassée, quand un emballage a été trop penché ou quand une date de péremption a été atteinte. Des capteurs intelligents peuvent être placés à l’intérieur ou à l’extérieur de l’emballage.

En deuxième lieu, les emballages actifs. Un tel emballage protège votre produit. Il s’active lui-même pour empêcher les modifications de l’emballage. L’objectif est de conserver votre produit en bon état le plus longtemps possible. Pensez à un déshydratant par exemple : si de l’humidité pénètre dans votre emballage, le déshydratant le neutralisera et protégera votre produit. L’élément actif peut être ajouté à l’emballage comme extra (comme le déshydratant) ou être l’emballage lui-même  (comme l’emballage ESD).

2. Exemples d’emballages « intelligents »

L’emballage intelligent est capable de suivre, de mesurer et de signaler les changements apportés à vos produits – sans même interagir avec. Bon à savoir : les indicateurs ci-dessus ne vous aident pas seulement à collecter des informations. Ils permettent également de sensibiliser les personnes qui manipulent vos produits. Les indicateurs sont souvent collés à l’extérieur d’un emballage, ce qui montre clairement à tous qu’il faut être plus prudent avec ces marchandises. De plus, grâce aux indicateurs, vous savez parfaitement où une erreur s’est produite dans la chaîne logistique.

Indicateur pour le froidIndicateur de temps/température pour le froid Indicateur pour la chaleur
Indicateur de temps/température pour la chaleur
• La fenêtre deviendra violette si votre colis est exposé à une température préjudiciable pendant plus de 30 minutes.
• Il fonctionne en continu.
Indiquez la présence d’un indicateur et la procédure à suivre avec cette étiquette.
• 3 fenêtres se colorent en rouge et indiquent la durée d’exposition à des températures excessives.
• S’active en tirant sur la languette.
• Indiquez la présence d’un indicateur et la procédure à suivre avec cette étiquette.

Indicateur de choc ShockWatch®Emballages connectés : Indicateur de choc ShockWatch® Indicateur de renversement TiltWatch®
Emballages connectés : Indicateur de renversement TiltWatch®
• Détecte la force gravitationnelle à laquelle un colis est exposé. Si la force G est dépassée, l’indicateur se colore.
• Idéal pour les produits très fragiles.
• Indiquez la présence d’un indicateur et la procédure à suivre avec cette étiquette.
• Se colore si votre colis s’incline de plus de 83°.
• Convient aux produits contenant des liquides tels que les climatiseurs ou les piles. Peut également être utile avec certains produits électroniques qui ne doivent pas être penchés ou manipulés.
• Indiquez la présence d’un indicateur et la procédure à suivre avec cette étiquette.

3. Exemples d’emballages « actifs »

Un emballage actif possède, lui, déjà toutes les caractéristiques nécessaires pour protéger vos produits. Dès qu’une substance nocive est détectée (eau, humidité, oxygène, etc.), l’emballage actif fait son travail. Ci-dessous quelques exemples fréquemment utilisés.

Sachet déshydratantSachet déshydratant Emballage DES
Emballage ESD de RAJA
• Protège vos produits contre l’humidité ou la corrosion.
• Convient pour des emballages avec de la nourriture ou des vêtements.
• Consultez ici la gamme complète de sachets avec de l’argile ou du gel de silice.
• Protège vos produits contre les décharges électrostatiques.
• Convient pour le conditionnement des produits électroniques.
• Consultez ici la gamme complète d’emballages antistatiques DES.

4. Deux secteurs qui en bénéficent

Secteur alimentaire

Le temps et la température sont 2 facteurs qui ont un effet néfaste sur ce que nous mangeons et buvons. Les emballages intelligents sont indispensables dans le secteur alimentaire. Ils nous disent par exemple si la température imposée a été respectée (et pendant combien de temps). Il existe également des indicateurs qui réagissent à des facteurs tels que l’humidité, la date de péremption ou la traçabilité (pour savoir d’où proviennent vos aliments). L’une des techniques d’emballage actif les plus innovantes est le MAP (Modified Atmosphere Packaging). Il s’agit d’extraire l’air de l’intérieur de l’emballage. Il est ensuite remplacé par un mélange de gaz qui protège mieux la nourriture des dommages. Il sert entre autres à garder les légumes croustillants.

Secteur pharmaceutique

Un emballage « connecté » garantit un stockage correct des médicaments et encourage les patients à s’y conformer. Outre les exemples « simples » tels que les indicateurs de température et les sachets déshydratants, les nouvelles technologies sont de plus en plus utilisées. Le NFC et le Bluetooth, par exemple, permettent à l’emballage de « communiquer » de plus en plus facilement avec le patient (que ce soit via smartphone ou non). La société allemande Faller Packaging, par exemple, a conçu un emballage interactif appelé « Smart Packaging« . L’emballage rappelle au patient quand et comment prendre son médicament.

Les emballages connectés sont utilisés e. a. dans le secteur pharmaceutique.

Le marché des emballages intelligents et actifs est certainement un marché à surveiller. Pour la période 2017-2023, on suppose une croissance annuelle d’environ 5 % (Market Research Future). Il ne fait aucun doute que de nombreuses nouvelles applications et technologies vont encore s’introduire dans nos emballages. Nous sommes curieux de savoir ce que l’avenir nous réserve !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



 

Les meilleurs sujets