Palettes : tous les secrets révélés

8 min. de lecture18/08/2019

Nous connaissons les palettes sous différentes formes et tailles. Qu’elles soient en bois, en plastique ou en carton, elles ont toutes une caractéristique commune : elles sont à la base du transport et de la protection de vos marchandises. Découvrez ici tous les différents types de palettes, apprenez à distinguer les avantages de chacune d’entre elles et découvrez comment les préparer au mieux pour le transport.

1. Quelles sont les dimensions d’une palette ?

Dans la famille des palettes, il y a 2 formats couramment utilisés. D’une part, vous avez la taille américaine ou ISO de 1200 x 1000 mm. Elles sont surtout utilisées aux États-Unis, au Canada et au Japon. Attention toutefois ! Elle n’est pas adaptée aux camions européens.

D’autre part, vous avez également la taille européenne de 1200 x 800 mm. En Europe, il existe également une version légèrement plus petite, la mini-palette, d’une taille de 800 x 600 mm. Ces deux variantes de palettes répondent aux spécifications de l’European Pallet Association. Elles sont généralement marquées du logo EUR ou EPAL.

  • Palette américaine = 1200 x 1000 mm
  • Palette européenne = 1200 x 800 mm
  • Mini-palette = 800 x 600 mm (également disponible en 600 x 400 mm)
Le saviez-vous ?
  • Il y a plus de palettes en circulation en Europe qu’il n’y a d’habitants : d’après les derniers chiffres datant de 2015, il y avait 3 milliards de palettes dans l’UE. Cela équivaut à 4 par habitant.
  • La palette n’est pas vieille. Elle a été brevetée dans les années 1930 par George Raymond et son ami Bill House.
  • Les palettes en bois sont faites de différents types de bois. Le chêne est souvent utilisé pour les pièces de support. Pour les autres parties, on utilise du bois de pin.

2. Comment choisir le nombre d’entrées et la capacité de charge ?  

La façon la plus simple de déplacer des palettes est d’utiliser un transpalette. Votre palette est pourvue à cet effet de quelques « entrées ». Il s’agit d’encoches dans lesquelles vous insérez les fourches d’un transpalette. Vous avez le choix entre des palettes à 2 ou 4 entrées :

2 entrées4 entrées
Palette à 2 entréesPalette à 4 entrées
Autorise le passage des fourches de manutention uniquement sur 2 côtés opposés de la palette.Autorise le passage des fourches de manutention sur les 4 côtés de la palette.

La capacité de charge est sans aucun doute l’une des caractéristiques les plus importantes dans le choix d’une palette. La capacité de charge dépend fortement de ce que vous voulez faire avec votre palette. On distingue généralement 3 situations :

Charge statiqueCharge dynamiqueCharge en rack
Charge statique pour palettesCharge dynamique pour palettesCharge en rack pour palettes
Charge maximale que peut supporter une palette immobilisée au sol.Charge maximale que peut supporter une palette lors d’un transport ou d’un déplacement.Charge maximale que peut supporter une palette lorsque ses grands côtés reposent sur un rack.

3. En quels matériaux les palettes sont-elles faites ?  

Les palettes sont fabriquées dans l’un de ces matériaux, chacun avec ses propres avantages :

Toutes ces différentes palettes ont plusieurs caractéristiques importantes communes. Par exemple, elles sont parfaitement gerbables (si de la même taille). En les superposant, vous gagnez beaucoup de place lors du stockage. Deuxièmement, presque toutes les palettes RAJA sont adaptées à l’exportation. Elles vous permettent de transporter vos marchandises en toute sécurité aux quatre coins du monde. Les palettes moulées, carton et plastique ne nécessitent plus de traitement antiparasitaire. Avec les palettes en bois, par contre, il faut tenir compte du fait qu’elles doivent être conformes à la norme NIMP15 qui atteste qu’elles ont reçu un traitement thermique spécial. Ces palettes sont marqués d’un logotype en forme d’épi.

NIMP15 pour palettes bois

Palette moulée
.

Palette moulée de RAJA
.
Économique : c’est la variante la moins chère pour palettiser vos marchandises.
Sûr :
ne contient pas de clou, d’écharde ou d’angle vif. Le fond fermé assure une meilleure protection de vos marchandises contre l’humidité et la saleté.
Résistant aux températures de -65 à +120 °C.
Convient à l’exportation et est recyclable.
Palette bois*
.

Palette en bois de RAJA
.
Robuste :
confère à votre charge une stabilité parfaite (jusqu’à 4000 kg pour des charges statiques).
Naturellement antidérapante : convient à tous les secteurs d’activité et applications de stockage.
Convient à l’exportation si conformes à la norme NIMP15. Le bois a subi un traitement spécial afin qu’il soit interchangeable dans le monde entier.
Recyclable.
Palette carton
.

Palette carton de RAJA
.
Légère : cette variante est la plus légère. Et comme vous le savez : plus votre palette est légère, plus vos frais d’expédition sont bas.
Gain de temps : la palette en carton RAJA est équipée d’une encoche au fond qui permet de sécuriser rapidement le film étirable lors de l’emballage manuel.
Convient pour l’exportation et est recyclable, tout comme une caisse en carton.
Palette plastique
Palette plastique de RAJA
.
Hygiénique et lavable :
elle est facile à nettoyer à l’eau.
Capacité de charge élevée : elle peut supporter la charge la plus élevée de tous les types de palettes, jusqu’à 7500 kg en stockage statique.
Durable : permet d’être réutilisé plusieurs fois.
Convient pour l’exportation et est recyclable.

* Dans la famille des palettes en bois, il existe à la fois des palettes « perdues » et des palettes « d’échange ». La version perdue (ou jetable) est moins chère, moins résistante et doit être détruite après réception pour des raisons d’hygiène. La palette d’échange est plus solide et est plus souvent envoyée d’une destination à l’autre.

4. Comment préparer des palettes pour le transport ?

Avez-vous trouvé la palette qui convient le mieux à votre utilisation ? Suivez donc ces conseils pour optimiser l’empilage de vos marchandises et expédier votre palette en toute sécurité :

  • Ne placez jamais vos caisses sur le bord de la palette.
  • Placez toujours vos caisses les plus lourdes au fond. S’il n’y a pas de grandes différences de poids, placez simplement vos plus petites caisses en bas et les plus grandes en haut.
  • Protégez vos caisses empilées avec des intercalaires, des coins de protection ou coiffes de palettes.
  • Assurez-vous d’utiliser des palettes en bois conformes aux normes NIMP15. Les palettes moulées, carton et plastique ne nécessitent aucun traitement supplémentaire pour l’exportation.
  • Filmez toute votre palette avec un film étirable. Cela protège vos marchandises contre l’eau, la poussière et les garde bien en place.

Comment préparer votre pallette correctement

5. Comment filmer une palette manuellement ou machinalement ?

Après avoir chargé votre palette de marchandises, il est important de filmer le tout d’un film étirable. Ceci assure une plus grande stabilité à votre charge, vos marchandises sont mieux protégées contre l’humidité et vos palettes peuvent être chargées plus facilement dans des camions et des conteneurs. Découvrez ici quelle technique vous devez utiliser pour emballer votre palette.

Filmer manuellement

Avec cette technique, votre emballeur devra faire le tour de la palette avec un dérouleur de film, et l’effort physique requis peut être assez fatigant à la longue. De plus, une personne ne peut souvent pas égaler la précision d’une machine. Bien que l’emballage manuel ait quelques limites, c’est toujours la technique la plus utilisée dans les petites entreprises ou les entreprises dans lesquelles un nombre limité de palettes sont manipulées quotidiennement.

Filmez vos palettes manuellement avec du film.

Filmer machinalement

Vous pouvez utiliser une filmeuse pour emballer vos palettes plus facilement et plus rapidement. C’est la meilleure solution si vous emballez plus de 15 palettes par jour. Cependant, votre palette, y compris la charge, ne doit pas dépasser 2 mètres de hauteur. Une filmeuse s’adapte parfaitement aux formes de votre palette et de votre charge. Vos palettes sont ainsi emballées de manière plus stable et avec une quantité idéale de film : jamais trop et jamais trop peu. Il existe des machines pouvant traiter jusqu’à 250 palettes par jour. Cela équivaut donc à un gain de temps et de productivité.

Filmer manuellement prend beaucoup plus de temps qu’avec une machine. En moyenne, il faut environ 15 minutes à un emballeur pour filmer correctement une palette. Avec une machine, cela ne prend qu’une fraction de ce temps.

Banderoleuses pour emballer vos palettes machinalement

PDF Guide de choix de machines d'emballage RAJA

Les meilleurs sujets