Qu’est-ce que les équipements de protection individuelle ?

8 min. de lecture 29/03/2021

Les équipements de protection individuelle ou EPI sont l’ensemble des accessoires qui peuvent être portés ou tenus par un employé pour le protéger sur son lieu de travail. Exemples : gants de sécurité, casques ou masques anti-poussière, etc.

Nous allons vous montrer ici comment vous protéger, vous et vos collègues, au mieux. De plus, nous examinerons les exigences que les EPI doivent respecter et les obligations que vous, en tant qu’employeur, devez prendre en compte.

Aperçu des équipements de protection individuelle

1. Quels équipements de protection individuelle existent-ils ?

L’objectif des EPI est d’éliminer les risques externes, ou de les réduire à un niveau acceptable. Certains produits vous protègent directement et ont un effet immédiat, comme les lunettes de protection ou les gants. D’un autre côté, il y a aussi  les vestes fluorescentes, par exemple, qui sont plutôt un moyen indirect de protection : la veste elle-même ne vous protège de rien, mais elle vous donne plus de visibilité. Les EPI répondent généralement à des exigences européennes strictes et portent souvent le marquage CE.

Équipements de protection individuelle : comment protéger votre tête

Protégez votre tête

Lorsqu’il s’agit de protection de la tête, nous pensons automatiquement au casque de sécurité. Choisissez un casque dont le bandeau intérieur est réglable (par exemple, avec un bouton de réglage de la taille). Assurez-vous que votre casque soit équipé de bandes de sueur et de ventilation. Cela le rend beaucoup plus « aéré » à porter pendant une longue période. Les casques de sécurité conformes à la norme européenne EN 397 offrent une protection contre les chutes d’objets.

Équipements de protection individuelle : comment protéger vos yeux

Protégez vos yeux

Pour ceux qui n’ont pas l’œil pour ça, un accident se cache dans des petits coins. Nos yeux sont très vulnérables et méritent donc une protection adéquate : des lunettes de sécurité. Les lunettes de sécurité sont habituellement faites de polycarbonate, un matériau 40 fois plus résistant que le verre. Selon le modèle, les lunettes de sécurité sont également traitées contre les rayons UV, les rayures et/ou la condensation. Dans la famille des lunettes de sécurité, vous avez trois choix :

  • Lunettes de sécurité standard : semblable aux lunettes ordinaires, mais souvent plus longues avec une monture qui continue sur le côté. Ceci réduit le risque d’impact latéral de petites particules.
  • Lunettes de sécurité grande vue : également appelées « goggles », ces lunettes entourent complètement vos yeux et s’adaptent parfaitement à votre visage.
  • Surlunettes : ce type de lunettes peut être porté par-dessus les lunettes ordinaires. Elles sont souvent utilisées par les visiteurs ou par des personnes qui portent déjà des lunettes correctrices.

Aperçu de lunettes de sécurité

Protégez votre ouïe

Protégez votre ouïe

« Pourriez-vous faire moins de bruit là ? » Si vous travaillez dans un environnement bruyant, il est préférable de protéger vos oreilles avec des bouchons adaptés. Les bouchons pour oreilles sont constitués de mousse souple qui s’adapte parfaitement à la forme de votre oreille et garantit ainsi un confort élevé. Simple et efficace. Vous pouvez utiliser des cache-oreilles en combinaison avec des bouchons. Cela augmentera le facteur de protection. De plus, vous pourrez enfiler et enlever les cache-oreilles plus rapidement que les bouchons. Particulièrement utile pour ceux qui travaillent dans des environnements ou situations changeants.

Protection auditive professionnelle

Protégez vos mains avec des gants adéquats

Protégez vos mains

Que vous travailliez à un bureau ou que vous conduisiez un chariot élévateur dans un entrepôt, nous utilisons nos mains en permanence. Par conséquent, les blessures aux mains sont fréquentes. Pourtant, vos mains seraient parfaitement protégées avec les gants adéquats. Tout dépend des circonstances et des produits avec lesquels vous travaillez. Suivez ce guide de gants de protection et de travail pour trouver les gants qui iront de pair avec vos mains.

Gants de sécurité au lieu de travail

Protégez vos pieds avec des chaussures de sécurité

Protégez vos pieds

Tout comme vos mains, vos pieds méritent de l’attention. Si vous ou vos collègues travaillez dans un entrepôt et/ou avec des marchandises lourdes, il est préférable de porter des chaussures de sécurité. Ces chaussures sont équipés d’un embout renforcé en plastique ou en acier. Pour savoir quelles chaussures de sécurité correspondent au travail que vous faites, vous devez suivre les classes de sécurité (de S1 à S3). La classe S2, par exemple, est recommandée pour le secteur des métaux et dans la production alimentaire. La classe S3, en revanche, est le niveau minimum dans le secteur de la construction.

Équipements de protection individuelle pour vos voies respiratoires

Protégez vos voies respiratoires

Inhaler de la poussière ou des produits chimiques n’est certainement pas bénéfique  pour vos poumons. Porter un masque anti-poussière est obligatoire pour certains postes de travail, en particulier pour ceux qui travaillent dans l’industrie chimique, pharmaceutique ou métallique. Plus le ‘tamis’ du masque anti-poussière est fin, meilleure est la filtration. Il existe 3 niveaux de filtrations :

FFP1
Masque anti-poussière
Protège de la fumée, de la poussière et du brouillard non toxique. Exemples : coton, graphite, métaux ferreux, carbonate de calcium, traitement des pierres / gravats, foin, etc.
FFP2
Masque anti-poussière
Protège de la fumée, de la poussière et du brouillard irritant. Exemples : particules de bois, particules résiduelles de métal, résine et laine de verre, graines et champignons, etc.
FFP3
Masque anti-poussière
Protège de la fumée, de la poussière et du brouillard toxique. Exemples : fibres céramiques, laine de roche, cadmium, chrome, etc.

Portez les vêtements de sécurité appropriés

Portez les vêtements de sécurité appropriés

Premièrement, vous pouvez choisir une combinaison que vous portez par-dessus vos vêtements normaux. Il existe des modèles simples qui vous protègent de la saleté ou de la poussière. Mais vous pouvez également opter pour des versions plus robustes qui vous protègent contre les petites éclaboussures de produits chimiques et d’acides. Les combinaisons peuvent également être associées à des couvre-chaussures ou une charlotte pour être protégé de la tête au pied.

Deuxièmement, vous pouvez porter un pantalon de travail ou un gilet fluorescent comme vêtement de sécurité. Un gilet fluorescent n’offre pas une protection en soi, mais augmente votre visibilité. ET ce n’est pas sans importance. Les brassards de signalisation fluorescents ont la même fonction. Il vous suffit de le cliquer ou de le coller autour de votre bras. Vous êtes de cette manière également libre de tous vos mouvements.

Aperçu des vêtements de sécurité

2. Quelles sont les exigences relatives aux EPI ?

Un bon équipement de protection individuelle doit satisfaire aux exigences suivantes :

  • Un EPI doit exclure les risques pour lesquels il a été conçu, sans créer lui-même de nouveaux risques.
  • Il doit être adapté aux conditions du lieu de travail.
  • Il doit être possible de l’adapter au porteur. Par exemple : les chaussures de sécurité doivent être ajustables orthopédiquement aux pieds du porteur. Les gants de sécurité doivent être disponibles dans la bonne taille pour la personne qui les porte.
  • Si vous portez plusieurs équipements de protection individuelle en même temps, ils doivent être compatibles entre eux, sans compromettre leur fonction.

3. Les EPI sont-ils obligatoires ?  

Obligations de l’employeur1 :  

  • Les équipements de protection individuelle doivent être mis gratuitement à la disposition du travailleur.
  • L’employeur doit fournir les instructions nécessaires pour une utilisation et un entretien corrects. Il doit également indiquer clairement quand un EPI est obligatoire.
  • L’employeur est responsable de l’entretien, de la réparation et de la désinfection de l’équipement de protection individuelle. En cas d’usure ou de défauts, l’employeur doit fournir le remplacer en temps utile.

Obligations de l’employé1 :

  • L’employé est obligé d’utiliser l’EPI imposé par l’employeur.
  • Il est tenu de participer aux séances d’’informations et d’instruction. Il doit également entretenir et entreposer correctement son EPI.
  • En principe, les employés ne sont pas autorisés à emporter leur EPI à la maison. L’équipement de protection doit être entreposé de manière appropriée sur le lieu de travail. Toutefois, l’employeur peut faire des exceptions à cette règle.

Rappelez-vous qu’en règle générale, un EPI est toujours personnel. Cela signifie qu’ils ne doivent pas être portés consécutivement par différents employés. Toutefois, une exception peut être faite si ils sont suffisamment nettoyés, dépoussiérés ou désinfectés à chaque changement d’utilisateur.

Source :
1 www.beswic.be/fr/themes/equipements-de-protection/equipements-de-protection-individuelle-epi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



 

Les meilleurs sujets