Le papier comme solution de refroidissement durable

5 min. de lecture 06/07/2020

Nourriture, médicaments, cosmétiques, matériel très sensible… Nous achetons et vendons tout en ligne. Ces produits sont souvent envoyés réfrigérés afin d’en garantir la qualité. Un défi à ne pas sous-estimer pour les transporteurs. Mais avez-vous déjà envisagé d’utiliser le papier comme solution de refroidissement ? Utilisez papier et carton recyclables et gardez la tête froide lors de vos expéditions.

1. Un refroidissement actif ou passif ?

Si vous expédiez un même produit en grande quantité, un camion réfrigéré est probablement la meilleure solution. On appelle aussi cela le refroidissement actif : la basse température est constante et se produit à l’extérieur de l’emballage.

Si vous devez expédier une variété de produits, c’est une autre histoire. Par exemple : alors que des légumes comme les carottes et les poireaux se sentent parfaitement à l’aise à une température de +1 à +2 °C, les tomates seront mieux conservées à une température de +12 à +16 °C.

Dans ce cas, un refroidissement passif est recommandé. C’est alors l’emballage lui-même qui gardera vos produits au frais. L’avantage est que vous pouvez déterminer la température de chaque emballage séparément. Cela vous donne plus de flexibilité et cela vous revient beaucoup moins cher. Notre solution ? Utilisez du papier.

Quelques exemples de papier en tant que solution de refroidissement.

2. Quels sont les avantages du papier ?

Peut-être voulez-vous savoir pourquoi le papier isole si bien ? La pâte à papier a un effet isolant par nature. Dans l’industrie du bâtiment, par exemple, le papier est utilisé comme isolant. Cependant, le véritable secret réside dans sa forme. Le papier peut être plié en une sorte de coussins superposés et ondulés, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus. L’air entre ces plis forme alors un tampon de température.

Notre partenaire Ranpak a développé une machine – le WrapPak® Protector – qui permet de fabriquer le type de coussins en papier idéal. La structure ondulée des coussins est unique et renforce l’effet isolant. Nous énumérons brièvement ses avantages :

  1. Avantageux : le papier est l’un des matériaux d’emballage le moins cher sur le marché.
  2. Écologique : le papier est une matière première renouvelable et se prête parfaitement au recyclage.
  3. Gain de place : avant être plié, le papier ne prend pratiquement pas de place. La machine WrapPak® Protector est également compacte, ce qui lui permet de s’intégrer dans n’importe quel espace de travail.   
  4. Flexible : le papier peut facilement être plié à la forme souhaitée sans se casser ou perdre de sa résistance.
  5. Protecteur : sous forme de coussins, le papier n’est pas seulement isolant, il protège aussi contre les chocs et remplit les espaces vides dans une caisse.
  6. Production à la demande : les coussins tampons en papier ne sont produits que lorsque vous en avez besoin, il n’est donc pas nécessaire de constituer des stocks inutiles.

Système de calage papier WrapPak Protector de Ranpak

3. Comment utiliser le papier comme solution de refroidissement ?

Pour ceux qui veulent se mettre au travail eux-mêmes, nous avons élaboré un plan étape par étape. Tout ce dont vous avez besoin pour commencer est une caisse en carton et des coussins en papier.

  1. Prenez une caisse carton double ou triple cannelure. Ces caisses ont une paroi en carton plus épaisse, ce qui les rend plus résistantes aux variations de température extérieure.
  2. Couvrez toutes les parois intérieures avec des coussins en papier. Plus vous utilisez de couches de papier, plus l’effet isolant sera important.
    • 1 couche : pour le transport à température ambiante.
    • 2 couches : pour les produits réfrigérés (actif 24-36 heures).
    • 3 couches : pour les produits et emballages congelés (actif jusqu’à 48 heures).
  3. Placez votre produit dans la caisse.
  4. Ajoutez un ou plusieurs accumulateurs de froid (facultatif). N’oubliez pas d’ajouter une ou plusieurs couches de coussins sur le dessus de votre produit.
  5. Fermez votre caisse avec du ruban adhésif qui peut résister aux basses températures. Vous pouvez, par exemple, opter pour une bande gommée, très pratique également car elle se recycle directement avec votre caisse carton.

Comment utiliser des coussins de papier en tant que solution de refroidissement?

4. Le papier par rapport aux autres matériaux : faites le test

Le test de Ranpak ci-dessous montre l’efficacité du papier comme solution de refroidissement. Pour ce test, une barre de chocolat a été emballée dans trois caisses distinctes. Chaque caisse avait une taille de 30 x 25 x 18 cm et était équipée de deux éléments de refroidissement supplémentaires. L’emballage se trouvait dans une température ambiante de +5 °C. La barre a été emballée 3 fois dans les mêmes conditions, à une seule différence : le matériau de remplissage à l’intérieur de la caisse. On a choisi le polystyrène (jaune), le film bulle (rouge) et le papier (bleu) de la machine WrapPak® Protector.

Papier versus polystyrène et plastique

Au départ, les courbes de température sont assez similaires. Mais au bout de 18 heures, on constate que le papier bulle commence à perdre de son efficacité. 24 heures après l’emballage, la température est déjà montée à +16 °C. Le polystyrène et le papier donnent tous deux de meilleurs résultats : après 24 heures, la température est passée à seulement +8 °C.  Ce test s’est déroulé à une température extérieure déterminée entre +26 et +32 ⁰C.

Conclusion ? Le papier et le carton – lorsqu’ils sont utilisés correctement – constituent une excellente solution de refroidissement pour conserver la fraîcheur de vos produits. Après utilisation, la caisse et le calage peuvent également être triés et recyclés ensemble. Simple et écologique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



 

Les meilleurs sujets