• 012 260 280 De 8h30 à 17h30
  • Gros volumes ? Devis rapide et gratuit
  • 4,6/5
    Satisfait ou remboursé
  • Livraison gratuite Livraison offerte dès € 200
Nederlands | Français
logo raja 012.260.280 De 8h30 à 17h30
0,00 € vide
Commande par référence

Femme et environnement

PROGRAMME D'ACTIONS

Femmes & Environnement

Soutenu par la fondation raja-danièle marcovici

Avec RAJA, emballer «éco-responsable»,
c’est aussi faire un geste solidaire !

Les principes de l'action

fournisseurs

RAJA, en partenariat avec ses fournisseurs, a sélectionné des produits éco-responsables pour porter cette action.

fondation

Jusqu'au 29 février 2019, chaque fois que vous achetez l'un des produits sélectionnés, € 1 par colis est automatiquement reversé à la fondation RAJA-Danièle Marcovici.

femmes

La Fondation a sélectionné 7 projets pour le programme “Femmes & Environnement”. Elle reversera les fonds collectés aux associations qui les mettent en œuvre sur le terrain.

Voir les projets
Video
Caisse simple cannelure à fond automatique##Enkelgolfdoos met automatische bodem
PRODUIT PARTAGE
Caisse simple cannelure à fond automatique
28 produits
Dès 0,42 € HT
Video
Caisse double cannelure à fond automatique##Dubbelgolfdoos met automatische bodem
PRODUIT PARTAGE
Caisse double cannelure à fond automatique
14 produits
Dès 0,62 € HT
RAJAMAIL Pochette carton rigide##Versterkte kartonnen envelop
PRODUIT PARTAGE
RAJAMAIL Pochette carton rigide
9 produits
Dès 34,10 € HT
Pochette carton rigide blanche##Versterkte kartonnen envelop wit
PRODUIT PARTAGE
Pochette carton rigide blanche
5 produits
Dès 49,45 € HT
Sac papier##Papieren zak
PRODUIT PARTAGE
Sac papier
5 produits
Dès 38,80 € HT
Papier d'emballage brun en rouleau qualité économique 60 g/m²##Bruin pakpapier op rol, voordelige kwaliteit 60 g/m²
PRODUIT PARTAGE
Papier d'emballage brun en rouleau qualité économique 60 g/m²
1 produit
Dès 33,55 € HT
Papier d'emballage brun##Bruin pakpapier op rol, standaardkwaliteit 70 g/m²
PRODUIT PARTAGE
Papier d'emballage brun
8 produits
Dès 10,95 € HT
Papier d'emballage brun, qualité haute resistance 125 g/m²##Bruin pakpapier op rol, hoogresistente kwaliteit 125 g/m²
PRODUIT PARTAGE
Papier d'emballage brun, qualité haute resistance 125 g/m²
4 produits
Dès 67,40 € HT
Bande gommée, 60 et 70 g/m²##Gegomde kleefband, 60 en 70 g/m²
PRODUIT PARTAGE
Bande gommée, 60 et 70 g/m²
8 produits
Dès 2,90 € HT
Etiquettes américaines blanche sans attache##Witte Amerikaanse etiketten zonder binders
PRODUIT PARTAGE
Etiquettes américaines blanche sans attache
7 produits
Dès 13,75 € HT
Étiquette américaine cartonnée beige sans attache##Amerikaans etiket zonder metaaldraad
PRODUIT PARTAGE
Étiquette américaine cartonnée beige sans attache
7 produits
Dès 12,90 € HT
Cornière de protection en carton recyclé brun##Hoekprofiel in gerecycleerd karton
PRODUIT PARTAGE
Cornière de protection en carton recyclé brun
23 produits
Dès 0,11 € HT
Bac à bec en carton brun##Bruine kartonnen magazijnbak
PRODUIT PARTAGE
Bac à bec en carton brun
14 produits
Dès 0,32 € HT
Pack de bacs à bec en carton bruns##Voordeelpak van 300 bruine kartonnen magazijnbakken
Pack de bacs à bec en carton bruns
1 produit
Dès 125,00 € HT
Bobine d'essuyage Allround PLUS RAJA##Poetspapier Allround PLUS
PRODUIT PARTAGE
Bobine d'essuyage Allround PLUS RAJA
3 produits
Dès 8,05 € HT
Boîte-archives en carton recyclé##Voordelige archiefdozen
PRODUIT PARTAGE
Boîte-archives en carton recyclé
4 produits
Dès 0,58 € HT
Sac kraft brun à poignées plates##Bruine draagtas in kraftpapier met platte oren
PRODUIT PARTAGE
Sac kraft brun à poignées plates
5 produits
Dès 31,30 € HT
Industrial Roll PLUS RAJA##Rol poetsdoeken Industrial Roll PLUS
PRODUIT PARTAGE
Industrial Roll PLUS RAJA
3 produits
Dès 9,40 € HT

Les projets soutenus

SOL

Projet 1 : SOL

Garantir la sécurité alimentaire des populations rurales par la formation des femmes au maraîchage au sein d’une ferme agroécologique

Au Sénégal, pays particulièrement touché par les changements climatiques, les populations de la zone rurale de Nguiguiss Bamba dépendent de l'agriculture et de l'élevage pour vivre. Chaque jour, les femmes consacrent environ 4 heures au puisage manuel et au transport de l’eau, ce qui dégrade leur santé et ne leur permet pas de se consacrer à d’autres activités génératrices de revenus.

C’est dans ce contexte que SOL s’est engagé à réaliser un forage alimenté à l’énergie solaire, pour permettre un accès à l’eau potable durable pour les populations locales. Le projet vise à améliorer les conditions de vie et l’alimentation des femmes et de leurs familles grâce à l’irrigation d’une ferme agroécologique. Elles seront formées à la culture maraîchère et à l’artisanat, et pourront ainsi gagner en autonomie en générant leurs propres revenus. Enfin, SOL prévoit l’expérimentation d’un système de gestion saine de l’eau sur le hameau, ainsi que des actions de sensibilisation des jeunes des alentours à la préservation des ressources naturelles et à l’agroécologie. Le projet permettra ainsi de promouvoir les pratiques agricoles durables tout en renforçant la place économique des femmes dans leur communauté.

SOL

SOL développe depuis 1980 des programmes alternatifs au mode de croissance actuel dans un souci de valorisation des ressources locales et oriente ses actions vers les populations les plus démunies des zones rurales.

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • 100 femmes formées au maraîchage agroécologique
  • 750 élèves sensibilisé.e.s à l’agroécologie
  • 10m3 par heure d’eau potable disponible pour les populations

GERES

Projet 2 : GERES

Favoriser l’accès des populations rurales à des solutions énergétiques durables commercialisées par des femmes entrepreneures

Dans les villages ruraux du Thazi Township en Birmanie, zone peu couverte par le réseau électrique national, les habitants et en particulier les femmes, utilisent du charbon de bois pour la cuisson des aliments, ce qui a des impacts néfastes sur leur santé et l’environnement (déforestation). Entre 2015 et 2017, le GERES a mené un premier projet de production et de diffusion de Foyers de Cuisson Améliorés (FCA). Fort du succès de ce projet, le GERES, en partenariat avec l’organisation locale Thazi Network, souhaite créer un réseau de distribution de Solutions Energétiques Durables (SED, c’est-à-dire des FCA, des lampes et kits solaires…) géré par un groupement de femmes, à destination des populations rurales et en particulier les femmes qui en seront les principales utilisatrices.

Le projet comprend des formations techniques et entrepreneuriales à destination de 10 femmes distributrices de SED, des actions de sensibilisation pour stimuler la demande locale en SED, la création de partenariats avec des structures de microfinance pour faciliter l’accès des utilisateurs.trices à ces solutions, et enfin des actions de plaidoyer auprès des acteurs gouvernementaux. Ce projet permet de construire une filière économique des SED adaptée aux besoins locaux et gérée par des entrepreneures.

GERES

Le GERES est une ONG internationale de développement qui agit pour améliorer les conditions de vie des populations les plus pauvres, préserver l’environnement et limiter l’impact des changements climatiques.

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • 10 000 femmes et leurs familles ont accès à des solutions énergétiques durables
  • 10 femmes développent une activité génératrice de revenus autour de la distribution de SED (Solutions Energétiques Durables)
  • Réduction de 35% de la consommation de bois en 2 ans

Fondation GoodPlanet

Projet 3 : Fondation GoodPlanet

Promouvoir l’autonomisation des agricultrices et valoriser leur rôle pour une transition agricole durable.

En France, 32% des actif.ve.s permanent.e.s agricoles sont des femmes et seulement un quart des postes de chef.fe.s d’exploitation est occupé par des agricultrices. Ces femmes pâtissent d’une invisibilisation de leurs tâches dans un secteur masculin et en perte de vitesse, et peinent à accéder aux espaces de décision.

Partant du constat que les femmes sont les moteurs de transformations concrètes vers une agriculture durable respectueuse des êtres humains et des ressources, la Fondation GoodPlanet souhaite soutenir et élargir le « Groupe Femmes 44 » (GF44), un collectif de 15 agricultrices du CIVAM (Centre d’Initiatives pour Valoriser le Milieu Rural) de Loire-Atlantique. Le projet prévoit un accompagnement spécifique des femmes du GF44 ("Groupe Femmes 44") grâce à la réalisation d’une étude et de guides pratiques, à l’organisation de journées d’échange et de partage d’expérience sur le métier d’agricultrice durable et à des formations techniques adaptées à leurs besoins. Des actions de communication sont aussi prévues afin de mettre en valeur le rôle des femmes dans l’agriculture durable auprès du grand public et de la profession. Au-delà de l’émancipation et du renforcement des capacités des agricultrices, ce projet permettra de promouvoir des méthodes de production durables et respectueuses de l’environnement.

Fondation GoodPlanet

Créée en 2009 par Yann Arthus-Bertrand, la Fondation GoodPlanet a pour but de sensibiliser et promouvoir la protection de la biodiversité et le développement durable à travers des projets environnementaux et solidaires.

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • 25 agricultrices formées et accompagnées
  • 1 documentaire réalisé sur les femmes du GF44 ("Groupe Femmes 44")
  • 140 collectifs et réseaux d’agriculteur.rices sensibilisé.e.s

Empow’Her

Projet 4 : Empow’Her

Accompagner les femmes vers des modes de production agricole durables et les appuyer dans la création d’une coopérative

Au Niger la sécheresse et les inondations compromettent la sécurité alimentaire des habitant.e.s qui vivent essentiellement de l’agriculture et de l’élevage. Les femmes souffrent d’un manque de ressources, les empêchant de générer des revenus suffisants pour subvenir à leurs besoins.

Pour répondre à cette problématique, Empow’Her mène un projet de formation aux pratiques agroécologiques (fabrication d’engrais biologiques, rotation des cultures, système d’irrigation raisonnée, préservation des semences…) auprès d’un groupement de 85 agricultrices du village de Kirkissoye. Ces femmes seront aussi accompagnées pour se structurer en coopérative et 10 femmes leaders seront identifiées pour constituer un réseau d’ambassadrices, en charge de promouvoir les bonnes pratiques aux membres de la communauté. Des actions de plaidoyer – notamment sur les enjeux de l’accès à la terre pour les agricultrices – seront menées auprès des leaders villageois et des autorités locales. Ce projet permettra aux femmes d’obtenir de meilleurs rendements agricoles et de générer davantage de revenus, tout en valorisant leur rôle au sein de leur communauté.

Empow’Her

Empow’Her œuvre pour l’autonomisation des femmes dans le monde et pour l’élimination de toute forme de discrimination à leur égard, en favorisant leur accès à l’éducation et à la formation

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • 85 femmes formées à l’agroécologie
  • 1 coopérative créée
  • 150 membres de la communauté sensibilisés

SOL

Projet 5 : SOL

Encourager la transition vers une agriculture durable en formant les femmes à la préservation des semences

En Inde, dans l’Etat de l’Uttarakhand, zone montagneuse particulièrement touchée par les changements climatiques, les activités agricoles constituent les moyens d’existence de la grande majorité de la population. Toutes ces activités sont peu lucratives et les femmes, principales gardiennes des savoir-faire agricoles, vivent dans des conditions très précaires.

Ainsi depuis 2016, SOL et son partenaire local Navdanya mènent un projet de valorisation du rôle des femmes à travers le développement d’une agriculture durable : le projet « Biofermes Inde ». L’objectif est de permettre aux paysannes indiennes d’améliorer leur souveraineté alimentaire et leur indépendance économique tout en préservant la biodiversité de la zone et valorisant leur rôle sociétal. Des formations en agroécologie auprès de 225 paysannes ont été dispensées, 7 groupes d’entraides entre femmes ont été créés et l’association a mené de larges actions de sensibilisation auprès du grand public. Aujourd’hui, SOL souhaite approfondir son action en organisant un séminaire d’échanges avec les acteurs du projet « Biofermes International », regroupant des paysan.ne.s sénégalais.e.s, français.e.s et indien.ne.s. Ces rencontres auront lieu en novembre 2019. SOL va également entreprendre un travail d’étude sur les enseignements et bonnes pratiques des actions mises en place dans les Biofermes.

SOL

SOL développe depuis 1980 des programmes alternatifs au mode de croissance actuel dans un souci de valorisation des ressources locales et oriente ses actions vers les populations les plus démunies des zones rurales.

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • 225 paysannes formées aux pratiques agroécologiques
  • 9 groupes d’entraide entre femmes autour de la sécurité et la souveraineté alimentaire
  • 22 semences résistantes aux changements climatiques diffusées auprès des paysan.ne.s

Saveurs en partage

Projet 6 : Saveurs en partage

Soutenir l’entrepreneuriat social féminin via la création d’un magasin d’alimentation biologique et locale au sein d’un quartier prioritaire.

Le projet « Saveurs en Partage » est le fruit de la rencontre entre 5 habitantes d’un quartier du 20ème arrondissement de Paris : une cheffe d’établissement de l’Education Nationale à la retraite et 4 femmes issues de l’immigration mères au foyer ou travaillant à temps partiel. Elles ont constaté qu’il n’existe pas de commerce alimentaire respectueux de l’environnement et accessible aux familles à faibles revenus.

Face à ce constat et au souhait de ces femmes de créer leur activité, elles lancent le projet « Saveurs en Partage » : un magasin alimentaire situé dans le quartier "Les Portes du Vingtième", qui propose des produits de qualité issus de l’agriculture biologique, du commerce équitable, en circuit court ou vendus en vrac. Un système de double tarification permettra de rendre les produits de première nécessité accessibles (réduction de 70%) aux foyers allocataires du RSA – en grande majorité des femmes élevant seules leurs enfants. Des ateliers participatifs autour des questions de santé, de nutrition et de développement durable seront aussi proposés. Ce projet permettra aux femmes entrepreneures de créer leur emploi et de développer leur pouvoir d’agir, tout en facilitant l’accès à une alimentation saine aux familles en situation de précarité.

Saveurs en partage

Saveurs en partage a pour vocation de faciliter l’accès à des produits alimentaires sains et locaux à des familles à faible revenus

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • 5 emplois créés
  • 1 magasin alimentaire proposant des produits bio, en vrac ou en circuit court
  • 240 familles allocataires du RSA bénéficiaires d’ici 2020

GRDR Migration-Citoyenneté-Développement

Projet 7 : GRDR Migration-Citoyenneté-Développement

Former les jeunes femmes aux pratiques agroécologiques et à la commercialisation de leurs produits

Au Mali, les femmes sont souvent dépendantes des activités maraîchères pour vivre et sont particulièrement touchées par le manque d’opportunités économiques, aggravé par la réduction des surfaces cultivables et les difficultés d’accès à la terre.

Pour répondre à la raréfaction des ressources, assurer l’autonomisation des femmes et l’insertion des jeunes, le projet « Jeunesse et emploi pour Nourrir les Villes » vise à promouvoir l’agriculture durable et le « consommer local ». Le GRDR et son partenaire local, l’Union Nationale des Maisons Familiales et Rurales, accompagneront la montée en compétences des jeunes filles de la commune en leur dispensant une formation professionnalisante en agroécologie, élevage et commercialisation des produits durables. Certaines seront accompagnées dans la création d’activité génératrice de revenus. 300 maraichères seront également formées en production agroécologique et chargées de transmettre leurs nouvelles compétences aux autres maraîchères de la région. L’action favorisera ainsi l’amélioration des conditions de vie des femmes et de leurs familles tout en participant à la préservation de la biodiversité.

GRDR Migration-Citoyenneté-Développement

Le GRDR a pour objectif de contribuer à la construction d'un monde juste et solidaire fondé sur le respect des droits humains. Il vise à améliorer durablement les conditions de vie des populations en France, en Europe et en Afrique.

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • 172 jeunes dont 91 filles formées en production agroécologique
  • 10 jeunes filles bénéficient de bourses et d’accompagnement pour la création d’une activité économique
  • 1476 femmes maraîchères formées à l’agroécologie