• 012.260.280 De 8h30 à 17h30
  • Gros volumes ? Devis rapide et gratuit
  • Satisfait ou remboursé
  • Première commande ? Livraison offerte dès € 149
Nederlands | Français
logo raja 012.260.280 De 8h30 à 17h30
0,00 € vide
Commande par référence

Femme et environnement

Programme d'actions

Femmes & Environnement

soutenu par la fondation RAJA-Danièle Marcovici

Avec Rajapack, emballer «éco-responsable»,
c’est aussi faire un geste solidaire.

Les principes de l'action

fournisseurs

RAJAPACK, en partenariat avec ses fournisseurs, a sélectionné des produits éco-responsables pour porter cette action.

fondation

Jusqu'au 28 février 2019, chaque fois que vous achetez l'un des produits sélectionnés, 1€ par colis est automatiquement reversé à la fondation RAJA-Danièle Marcovici.

femmes

La Fondation a sélectionné 6 projets pour le programme “Femmes & Environnement”. Elle reversera les fonds collectés aux associations qui les mettent en œuvre sur le terrain.

Voir les projets

Les projets soutenus

GRET

Projet 1 : GROUPE DE RECHERCHE ET D’ECHANGES TECHNOLOGIQUES

Soutenir les femmes éleveuses dans leur activité en développant la filière du lait à travers des formations sur la gestion d’une exploitation, l’accès au microcrédit et en renforçant leur rôle au sein des structures agricoles locales

Au Sénégal, dans le département de Dagana où l’insécurité alimentaire touche 55% des ménages, l’activité repose essentiellement sur l’élevage. Le GRET a mené un premier projet (2012-2015) pour accompagner les éleveurs laitiers dans le développement de la filière du lait. Les femmes ont manifesté le besoin d’être également accompagnées pour appuyer les éleveurs dans la production et la vente de lait, et aussi développer d’autres activités économiques (maraichage, aviculture, transformation des céréales…).

Ainsi, des actions individuelles et collectives seront mises en place à destination de 500 femmes : sessions d’alphabétisation, renforcement des capacités de prise de parole en public, dispositif d’aide à la création d’une activité économique (techniques de production, gestion des périodes de soudures, système d’épargne et de crédit), etc. Les femmes gagneront ainsi en autonomie financière et leur rôle dans l’économie du ménage, du village et de la communauté sera davantage reconnu.

Arutam

Groupe de Recherche et d’Echanges Technologiques (GRET) ONG internationale de développement, le GRET soutient depuis plus de 40 ans des projets de développement durable en France et dans 27 pays.

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • 20 initiatives économiques développées impliquant 500 femmes
  • 160 personnes alphabétisées dont 85% de femmes
  • 1 mini-laiterie créée

Movement France

Projet 2 : METAMORPHOSE

Appuyer la création d’un réseau de chantiers d’insertion pour les femmes éloignées de l’emploi autour d’une filière de recyclage de déchets d’entreprises (emballages…) en accessoires de mode

Face aux nouvelles contraintes sur l’utilisation des emballages et leurs filières de traitement d’une part et au besoin de faciliter l’accès des femmes aux emplois en insertion d’autre part, l’association Métamorphose a créé un réseau de structures d’insertion, ciblant plus particulièrement les femmes, qui développent une activité de fabrication de produits de maroquinerie (sacs, portefeuilles…) à partir de matériaux récupérés localement auprès des entreprises et des collectivités locales, dans différentes régions en France.

Ce réseau doit permettre le développement des activités des différentes structures, par la mutualisation de certaines actions : mise en place de formations, élaboration d’une démarche commerciale et d’actions de communication communes. Le projet contribuera à l’essor de l’économie circulaire tout en favorisant l’insertion professionnelle de 53 femmes en situation de précarité.

Arutam

Créée en 2017, Métamorphose regroupe un collectif de structures qui ont pour objet l’accompagnement, la formation et l’insertion de personnes fragilisées, en s’appuyant sur la production et la commercialisation d’articles à partir de la revalorisation de matériaux initialement destinés à être jetés (démarche dite d’upcycling)

LES OBJECTIFS

  • Site internet et book commercial développés pour le réseau
  • Représentation du réseau à 2 salons professionnels

Initiative developpement

Projet 3 : MIGRATIONS ET DEVELOPPEMENT

Accompagner des groupements de femmes pratiquant l’agroécologie dans la gestion d’une exploitation et la commercialisation de leurs produits

Dans la région du Souss Massa au Maroc, la population subit de plein fouet les effets des changements climatiques (perte de la biodiversité, appauvrissement des sols, manque d’eau), qui sont accentués par des pratiques humaines inadaptées (surexploitation des ressources, agriculture intensive).

Les femmes étant les principales actrices de la production agricole, l’association Migrations & Développement a lancé en 2016 un projet qui vise à former les agricultrices à l’agroécologie et à la gestion de banques de semences. En 2018-2019, l’association poursuit son accompagnement en renforçant les compétences de 55 femmes à travers des formation à la gestion d’une exploitation et à la commercialisation. Elles pourront ainsi améliorer leurs revenus et leurs conditions de vie tout en contribuant à la protection de l’environnement et à la sécurité alimentaire de leurs communautés et de la région.

Initiative developpement

Migrations & Développement intervient au Maroc depuis 1986 sur plusieurs axes de développement socio-économiques, dont l’agriculture durable.

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • 55 femmes agricultrices formées à la gestion d’une exploitation
  • 1 banque de semences créée et fonctionnelle
  • 24 000 habitants de 3 villages sensibilisés à l’agro-écologie

Entrepreneurs du Monde

Projet 4 : ENTREPRENEURS DU MONDE

Favoriser l’accès au microcrédit et fournir des cuisinières économes et propres aux restauratrices de rue pour leur permettre de développer leur activité

En Haïti, la plupart des foyers de cuisson utilisés traditionnellement sont peu efficients. Ils consomment beaucoup de bois et dégagent des fumées nocives pour l’environnement et la santé des utilisateurs, principalement les femmes. Parallèlement, moins de 62% de la population a accès à l’électricité. Les restauratrices de rue sont particulièrement touchées par cette précarité énergétique.

Face à ce constat, Entrepreneurs du Monde a initié le projet « Palmis Enèji » afin de rendre accessibles à 100 restauratrices de rue des équipements de cuisson propres (table de cuisson à gaz GPL) et adaptés à leur métier tout en proposant des solutions financières ciblées (schéma de microcrédit prenant en compte leur modèle spécifique de revenus) et des formations (gestion d’une activité, techniques de cuisine, sécurité). Le projet permettra ainsi de renforcer le pouvoir économique de ces femmes.

Entrepreneurs du Monde

Entrepreneurs du Monde accompagne depuis 20 ans les personnes les plus vulnérables dans le développement d’activités génératrices de revenus à fort impact social, sanitaire et écologique.

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • 100 femmes restauratrices de rue bénéficiaires d’équipements de cuisson économe
  • 1 857 tonnes équivalent C02 de réduction grâce aux 100 restauratrices
  • 1 réseau de 140 revendeurs mis en place

SOL

Projet 5 : SOL

Favoriser la transition vers une agriculture durable en formant les femmes des zones isolées à l’agroécologie et à la production de semences

En Inde, dans l’Etat de l’Uttarakhand, zone montagneuse particulièrement touchée par les changements climatiques, les activités agricoles constituent les moyens d’existence de la grande majorité de la population. Toutes, ses activités sont peu lucratives et les femmes, principales gardiennes des savoirs faires agricoles, se voient confier des tâches à responsabilité restreinte. Ainsi depuis 2016, SOL et son partenaire local Navdanya ont lancé un projet de valorisation du rôle des femmes à travers le développement d’une agriculture durable.

Les activités suivantes sont mises en place : formation de 184 paysannes à l’agroécologie, échanges de bonnes pratiques entre 15 agriculteurs/trices indien.ne.s et français.es, formation de 40 gardiennes de semences, renforcement des banques de semences, sensibilisation du grand public aux changements climatiques (création de jardin-potager dans les écoles…). L’objectif est de permettre aux paysannes indiennes d’améliorer leur souveraineté alimentaire et leur indépendance économique tout en préservant la biodiversité de la zone.

SOL

SOL développe depuis 1980 des programmes alternatifs au mode de croissance actuel dans un souci de valorisation des ressources locales et oriente ses actions vers les populations les plus démunies des zones rurales (enfants, femmes marginalisées, peuples autochtones).

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • - 184 paysannes formées aux pratiques agroécologiques
  • 40 gardiennes de semences formées à la conservation et reproduction de semences anciennes
  • 10 semences résistantes aux changements climatiques diffusées auprès des paysan.ne.s

FNAB

Projet 6 : FEDERATION NATIONALE D’AGRICULTURE BIOLOGIQUE

Promouvoir le travail des femmes dans l’agriculture biologique avec la mise en place d’une formation sur l’égalité femme-homme en milieu professionnel agricole et la réalisation d’un guide d’installation pour les agricultrices

Dans le milieu rural français, les femmes productrices peinent à faire entendre leurs voix, et la FNAB souhaite porter la voix de ces agricultrices biologiques et revaloriser le travail de ces femmes. Pour cela, la FNAB souhaite créer un « guide de l’installation au féminin » qui apportera des conseils concrets (statut juridique, sécurité sociale, formations, maternité…) aux futures agricultrices. Elle veut aussi mettre en place une formation de futur.e.s formateurs/trices sur l’égalité femme-homme en milieu professionnel agricole (à la ferme et dans la gouvernance des organisations) avec l’appui d’un cabinet spécialisé. Pour être efficaces durablement, ces actions seront menées en partenariat avec les acteurs institutionnels et elles permettront de sensibiliser le public agricole (organisations professionnelles et syndicats, enseignement agricole, réseaux agricoles…) à l’égalité femme-homme dans ce milieu professionnel.

FNAB

Depuis 1978, la FNAB fédère, par les organisations adhérentes qui la composent, les agrobiologistes des régions de France. Elle endosse trois fonctions principales : organisation professionnelle, structure de développement, et mouvement citoyen.

Visiter le site

LES OBJECTIFS

  • 1 guide d’installation pour les agricultrices créé et diffusé
  • 1 module de formation sur l’égalité femme-homme en milieu professionnel agricole développé
  • 4 sessions de formations réalisées (formation de formateurs)