7 conseils pour un entrepôt plus productif

7 min. de lecture 18/03/2019

Grâce aux 7 conseils de cet article, vous pourrez rendre votre lieu de travail plus productif. Comment ajuster correctement votre table d’emballage ? Comment déplacez corrrectement des marchandises lourdes ? Quels outils pouvez-vous intégrer pour faciliter le order picking ? Dans cet article, nous répondrons à toutes ces questions, toujours en tenant compte du bien-être physique de vos collègues.

Tout pour un aménagement d’entrepôt plus productif

1. Ajustez correctement votre table d’emballage

Bien que ce conseil va de soi, nous constatons que de nombreuses entreprises doivent encore faire leurs preuves en terme d’amélioration. Nous ne le répéterons jamais assez, une table d’emballage mal positionnée est une source de plaintes à répétition, comme par exemple, se pencher trop souvent vers le bas pour atteindre des matériaux, rester debout trop longtemps dans la même position, etc. Et cela, bien sûr, nuit à la productivité. Voici donc quelques conseils :

  • Placez tout le matériel de travail dans un rayon de 60 ° autour de votre table d’emballage pour avoir tout à portée de main.

  • Si votre emballeur doit rester debout plus de 2 heures par jour, prévoyez un siège assis-debout ou un siège d’atelier plus classique.

  • Ajustez votre table d’emballage à la bonne hauteur. Pour se faire, vous pouvez vous référer à notre tableau ci-dessous.

Hauteur de travail correcte pour prévenir les TMS

2. Créez un milieu de travail agréable

Lumière, son, température… Ces facteurs ont un impact plus important sur notre productivité que vous ne le pensez. Vous trouverez ci-dessous quelques points à prendre en considération si vous êtes en train de créer un lieu de travail plus productif :

  • Température : trop élevée et tout le monde deviendra mou et lent. Peu élevée et les muscles et articulations de vos magasiniers seront trop raides et les feront souffrir. Le juste milieu ? Maintenir la température entre 14 et 18 °C.

  • Intensité lumineuse : trop sombre et les yeux de vos magasiniers se fatigueront plus rapidement. Trop claire et vos magasiniers risqueront de subir des maux de tête. Dans un entrepôt, il est recommandé de prévoir une intensité lumineuse comprise entre 100 lux (pour les allées) et 300 lux (pour le poste d’emballage).

  • Son : le bruit peut être un facteur très perturbant sur un lieu de travail. Par conséquent, faîtes en sorte que le sol de votre entrepôt soit le plus lisse possible. En effet, vos appareils de manutention (surtout s’ils sont remplis de charges) provoqueront beaucoup de bruit si le sol est cahoteux. De plus, des bosses sur le sol peuvent causer des chocs au corps pour les personnes manœuvrant du matériel roulant. Ce que nous voulons bien-sûr éviter.

3. Déplacez et soulevez vos marchandises efficacement

Déplacer et soulever vos marchandises efficacement est un facteur important pour créer un entrepôt plus productif. Pour les marchandises plus lourdes ou plus volumineuses, il est conseillé aux magasiniers d’utiliser les outils suivants :

  • Choisissez un transpalette électrique pour faciliter les déplacements de charges lourdes de vos magasiniers. Un saut à l’arrière du transpalette et en route ! C’est quand même mieux que de marcher des kilomètres. Cependant, veillez à ce que le conducteur respecte une distance de freinage suffisante, car un arrêt brusque peut être dangereux pour le coup ou les épaules.

  • Optez pour un transpalette haute levée (ou transpalette à ciseaux) afin de soulever des marchandises jusqu’à 80 cm du sol. Vos magasiniers pourront ainsi travailler à hauteur de la hanche, ce qui sera beaucoup mieux pour leur dos.

  • Pour transporter et lever des charges en même temps, il est préférable de travailler avec une table élévatrice. Au moyen de la pédale hydraulique, le plateau se lève et amène les marchandises à la bonne hauteur.

Table élévatrice et transpalette haute levée ergonomique.

4. Optimisez la préparation des commandes

Après les transpalettes et les tables élévatrices pour les charges lourdes et encombrantes, passons aux charges plus petites. Il faut l’admettre, un pile de petites boîtes peut parfois être tout aussi éprouvante pour vos magasiniers. Afin d’assurer une préparation des commandes et un stockage de petites marchandises plus productif, optez pour des diables ou des chariots. Votre choix devra se porter en fonction du poids et du type de chargement à déplacer. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez consulter notre article concernant le matériel roulant dans un entrepôt.

  • Un diable à patins est idéal pour franchir des escaliers et des pas de portes.

  • Choisissez un diable ou chariot avec des poignées ergonomiques afin d’obtenir une meilleure prise en main.

  • Enfin, n’oublions pas le chariot à frein central. Grâce à sa pédale de frein, les roues peuvent être bloquées en toute simplicité, sans devoir se pencher (= moins d’effort pour le dos). De plus, même avec de grosses chaussures de sécurité, le frein reste facile à utiliser.

Chariot à frein central ergonomique et diable à poignées ergonomiques.

5. Passez du travail à une filmeuse

Le banderolage des palettes est l’une des phases les plus importantes dans le processus de préparation de commandes. Pour votre emballeur, il s’agit d’un véritable défi à chaque fois. En effet, le film étirable n’est pas toujours évident à manipuler et souvent, les palettes sont lourdes à déplacer.

Bref, cette tâche ajoute une pression supplémentaire sur les épaules de vos magasiniers. Néanmoins, avec une filmeuse, vous éviterez de nombreux risques de douleur. Cette machine fait presque tout le travail et ce, plus vite et avec plus précision qu’un humain. Téléchargez l’e-book de RAJA et découvrez quelle est la filmeuse idéale pour votre entreprise.

On estime que près de 80 % des entreprises dans le secteur logistique utilisent déjà des banderoleuses, entre autres, pour assurer un politique productif et ergonomique.

Filmeuses pour un entrepôt plus productif.

6. Soulagez le travail debout avec un tapis antifatigue

Vos magasiniers et vos emballeurs restent debout la plupart du temps, n’est-ce pas ? Vous n’êtes pas non plus surpris que travailler debout pendant une longue durée provoque des douleurs au dos, aux genoux et aux chevilles.

Alors, facilitez le travail de votre personnel avec un tapis antifatigue. Doté d’une surface nervurée unique, ce tapis fera en sorte que vos emballeurs soient constamment en mouvement. En effet, rester en mouvement lorsqu’on effectue un travail monotone permet de faire apparaître moins rapidement les douleurs musculaires et articulaires.

Tapis antifatigue pour soulager le travail debout.

7. Voice picking : combinez productivité avec technologie

Avec la méthode « voice picking », vos emballeurs sont équipés d’un casque audio. Le programme leur dit ensuite vers quel rayonnage ils doivent se diriger, en tenant compte de l’itinéraire le plus optimal.

Le système « voice picking » est relié à un système de gestion d’entrepôt. Le but de ce logiciel est d’optimiser les mouvements dans un entrepôt et de rendre la préparation des commandes beaucoup plus fluide. Grâce au casque, vos magasiniers gardent les mains libres, ce qui réduit considérablement la sollicitation des muscles et des articulations du haut du corps. En outre, le risque d’erreur est également réduit, ce qui nous amène au résultat final : un entrepôt plus productif.

Voice picking chez Rajapack.

Les meilleurs sujets